• Le mardi 1er décembre, le nouveau prix Nobel a annoncé l'envoi de 30000 soldats américains supplémentaires en Afghanistan. Le contingent américain en Afghanistan va donc atteindre environ 100 000 hommes et femmes, soit quasiment trois fois plus que lorsque Mister Peace Maker a pris ses fonctions en janvier 2009. Le SuperPrésident a justifié ce nouveau redéploiement par un "intérêt national vital". Tout comme son prédécesseur qui avait invoqué la sécurité nationale pour bombarder la population civile irakienne. Le message est clair, la guerre n'est pas qu'un droit, c'est aussi un devoir.


    J'entends d'ici les esprits taquins faire un parallèle entre ce type de discours et celui tenu par Bush junior pour justifier l'invasion et le pillage de l'Irak.  Arrière, arrière ! Dangereux islamo-gauchistes ! Pas d'amalgame ! Notre Père Spirituel nous précise bien que ce "réengagement" vise à apporter la paix et la stabilité croissante à notre belle et grande planète ! C'est pourtant simple à comprendre, s'il fait la guerre c'est pour nous garantir la paix ! Gloire à toi Jésus ! Délivres-nous du Mal !
    Et puis, le Sauveur de l'Humanité a tenu à rassurer les derniers sceptiques ce jeudi 10 décembre à Oslo, en recevant son Oscar, la guerre ne va pas durer, le retrait des troupes est prévu pour mi-2011 ! Enfin 2011, 2011... Si tout va bien... Si les alliés jouent aussi le jeu en renvoyant du bidasse et du matos... Si les autorités afghanes et pakistanaises collaborent... Il a beau être visionnaire et optimiste notre grand Humaniste, il a tenu aussi à mettre un bémol sur la date du départ des troupes :
    Le rythme auquel cela se produira (...), la manière dont cela se fera tactiquement, tout cela dépendra de différentes conditions.

    Pas de date butoir donc pour un retrait total des troupes. Il est comme ça notre Héros international, il écrasera les immondes civils résistants afghans jusqu'au dernier s'il le faut ! Juste pour nous, citoyens du monde libre ! Au nom de la Paix... Peu importe le temps que ça prendra...


                                                                                THS


    votre commentaire
  • Si beaucoup –la grande majorité, même- des journalistes, de nos jours, s’autocensurent, de peur des comptes à rendre à leurs supérieurs hiérarchiques, ou même sans aucune pression effective, si ce n’est le sentiment de se sentir coincé entre le patron de la boutique, le rédacteur en chef, la concurrence et le public… Bah de notre côté, le boss, c'est celui chez qui, justement, on bosse, et qui se fait dépouiller de son bar... Autant dire qu'on se rejète, chaque semaine,  la responsabilité!  Et côté pression, c'est le néant... Nous, ça va…

    Si les grands industriels se sont emparés de la presse (et de ses libertés, au passage), par le biais de la pub -presque la moitié des profits- ou de la propriété, pour mieux laisser traîner un silence complice… Et si, pour rétorque, les écrivains et journalistes se vautrent dans la complaisance à l’égard des puissants et de la bourgeoisie (qui sont les voies les plus enclin, pour ne pas dire les seules, à leur apporter la renommée), l’information devient privatisée et majoritairement marchande… Et prend l’allure d’une discussion dans un salon de thé entre deux nantis se congratulant… Bon, la pub et la complaisance dans le thé, de toutes façons, on n'est pas pour! Nous, ça va…

    Si, logiquement ensuite, grand nombre de journalistes et de torchons s’alignent et appuient les décisions du gouvernement en matière militaire, économique, sociale, d'immigration, de politique extérieure…et sont plus que prudents devant les intérêts du capital international et l’argent en général… Eh bien, n'en déplaise aux accrocs à la thune, nous, on n'en a pas (On le vole!)... Alors, pensez vous, tout ceci nous passe bien au dessus, chers lecteurs… Non, nous, ça va…

    Si énormément de canards (d'élevage!) se permettent d’abuser de quelconques faits divers pour divertir et mieux faire diversion (parfois même peser dans les décisions et les suites de ces affaires)… Et si certains chroniqueurs osent travestir des propos pour les qualifier de réac’, d’antisémites ou de pro-terroristes –en gros, de juger si ça se dit ou pas-, tout ça sur fond kaki de nationalisme financier… Là, j'ai franchement rien à rajouter. Gègène? Non plus... Non, nous, ça va…

    Si donc, ces mêmes penseurs et journaleux entretiennent la propagande gouvernementale sans l’annoncer comme telle, en laissant leur public inconscient des réelles motivations de tel article ou gros titre… On se sait assez explicite pour ne pas se poser ce problème ! Et le lecteur est averti! Si! Rien qu'au titre du fanzine, on devine facilement que ça va être sale! Encore une fois, nous, ça va…

    Si, donc, tant ont oublié que toute opinion, si elle ne nuit pas à la démocratie (au sens éthique du terme) de façon évidente, prend toute son ampleur en disant bien haut ce qu’on n’a pas envie d’entendre… En gros, que libertés d’expression et de presse, pour prendre tout leur sens, impliquent critiques et opposition au système en place… Nous, ça va… On s’en souvient très bien !

    Bon, c'est bien beau, tout ça, mais moi, je voulais dire que, et d'une, si tant est qu'on peut appeler ça écrire,  il faudrait pas croire pour autant qu'on se dit de la profession! « Remontées Acides », c'est plutôt un défouloir, un crachoir (pour beaucoup de questions, la réponse est dans le nom!). C'est bien plus de l'autodéfense que du volontariat, quoi! Et de deux, que si les falsifications d’infos sont bel et bien devenues banales, le plus alarmant est sûrement le manque de réaction collective, même lorsque celles-ci sont publiquement reconnues… Alors, toi, ça va ?

     

                                                                                                  DK


    votre commentaire

  • De quoi ? De quoi ? Alors là, en matière d’alternative au capitalisme, j’aime autant vous dire que j’en connais un sacré rayon, vieux sage que je suis ! Mais, s’il faut écrire ce qu’on a à dire (et ça, j’aime bien !), je crois que le secret, l’essence même de toute solution que je pourrais proposer ici, se résume en une étape essentielle : Faudrait qu’on arrête d’être con ! Tout simplement en commençant par l’être moins… Bon, j’avoue qu’on nous pousse, voire force à l’être (par accoutumance, faut vraiment qu’on soit con !) et que ça devient vraiment difficile d’en sortir, même si la situation, depuis longtemps, le nécessite… D’ailleurs, maintenant que j’y pense, il serait préférable de dire : Faudrait qu’on se libère de notre connerie ! Et, sans nullement m’en plaindre, ça rejoint la pensée du moins con que les autres qui disait que le sort de tous est lié au sort de chacun, tout ça…

    Gègène me glisse en se marrant : « Et puis on est toujours le con d’un con, alors après, ce serait plus simple ! ».

    Je lui répond du tac o tac, avec un regard des plus coquins « Et toi, t’es MON con ! ».

    Je m’explique : On est tous con ! Et pas qu’un peu, avec ça ! Moi, toi, les autres aussi…même Gègène… Bah oui ! Non seulement on ne nous en laisse pas franchement le choix (on s’use dans des tafs anti-humains pour pouvoir becter de la bouffe de merde et nourrir les affameurs de ce monde, on nous apprend qu’il faut s’acheter un chez soi et du matos high-tech pour cultiver, peinard, sa connerie dans son coin, et pour ça, on nous gave de pubs étudiées pour nous rendre plus con qu’on l’est ! Et pendant ce temps-là, les bien-pensant nous mettent des matraques de CRS dans le cul jusqu’à l’occlusion intestinale, en nous expliquant que c’est pour notre bien…et accrochez-vous, il y en a même qui prennent des notes!), mais en plus, et ils le clament haut et fort pour certains, c’est tellement plus simple, au quotidien, de se laisser bercer par la connerie et l’ignorance!

    Petite anecdote : un jour, je ne sais par quel heureux hasard, je me retrouve dans un troquet et je me mets à tchatcher un con (parmi tant d’autres !) sur le sort qui nous est majoritairement réservé, et le mec me claque : «  Moi, après la journée de taf, j’ai autre chose à foutre que de me prendre la tête avec tes conneries ! (qui sont aussi les siennes, soit dit en passant) ». Ce à quoi je réponds, un brin éméché mais amical : « Bah t’as qu’à te prendre la tête avant d’y aller, au boulot, mon con ! ». Le mec me regarde, réfléchit deux secondes, et me balance en rigolant : « Arrête, si je fais ça…. J’y vais pas au boulot ! Hahaha ! Allez, je te paye un jaune ! ». Là, j’ai dit : « Bon d’accord ! ». Fin de l’anecdote que vous connaîtriez sûrement déjà si vous étiez un vieux sage comme moi…attention, vieux sage, mais con quand même…

    Hophophop ! J’espère que vous n’avez pas perdu le fil, les aminches ! Je disais qu’on était tous cons !

    Alors, voilà où ça mène : On se défend avec ce qu’on a (en gros, ce qu’ils veulent bien nous laisser, mais, heureusement, quand même un peu plus…), et faut bien dire que c’est léger…voire même trop maigre pour que nos réponses à leurs réformes et à l’image que le gouvernement se fait de la démocratie ne ressemblent pas, au final, du moins, à un profil bas du populo… Et puis, je sais pas pour vous, mais moi, j’ai l’impression que plus on se débat dans cette merde (ou, du moins, on essaie de garder la tête au-dessus) et plus il faut fournir d’efforts pour de moins en moins de résultats ! Et avec de plus en plus de risques ! Quel est le con qui a dit : « A cette époque où même tes lectures peuvent te faire inculper, si tu crois que les luttes sociales perdurent, c’est juste que les médias t’ont bien dupés ! ». Ah bah c’est moi, à mes heures de nostalgie du bon vieux temps, qui me font pousser la poésie ! Bref, vous m’aurez compris, faut qu’on se libère de notre connerie, qui, en plus, n’est autre que la logique du capitalisme en transe, que le gouvernement prend un malin plaisir –et bénéfique aussi, quand même- à nous faire ingurgiter à toutes les sauces !

                                                                                                                             DK

    Article paru dans le hors-série du Monde Libertaire "Tant qu'il y aura des couilles en or, il y aura des lames en acier".


    1 commentaire
  •  

    Alors ça y est… C’est parti… C’est souvent sur des coups de tête que les conneries se font… Et je me souviens que, ce soir-là, à son appel, le verre brandi bien haut, on a tous répondu en chœur et sans hésitation : « Oh ouais !»… Souriant, avec ça… Confiants, qu’on était… Mais c’était sans compter sur les tumultueuses conséquences de notre acte, ni les longues et imprudentes voies que nous dûmes emprunter… J’en fais trop, là… C’est pas si dur de faire un fanzine, en fait (même si il a fallu un an pour qu'il sorte, ça a été un accouchement douloureux!)… Et j’incite les motivés à le faire !... Et à ne pas prendre en compte la 3eme phrase de ce texte. Et même… Si c’est une connerie, celle-là, au moins, j’en suis pas peu fier !

    Alors ça y est, quoi…le No 0...le prototype… On sait même pas comment ça va s’appeler, ni comment on va le financer, on s’en fout…J’aimerais bien savoir si quelques unes des sales gueules qui m’entourent savent comment on va le remplir, quand même ! Pour tout dire, je crois que certains ont déjà leur idée… Si, si… Mais je suis pas d’accord avec eux. Je sais, tu vas dire « Ca m’a l’air d’un beau bordel, leur truc ! ». Bon déjà, si bordel il y a, c’est qu’il y a quelque chose…déjà ! Ensuite, si tu es encore réfractaire à ce genre d’argument, honnêtement, ce que tu dis ou penses, je m’en … ! (Je l’écris pas parce que les autres aiment pas quand je pars dans ce registre…dis-je, les yeux larmoyants…)… Manquerait plus que ça ! Je m’en branle, m’en cogne, m’en bats les nuts…honnêtement ! Comme s’il y avait une quelconque censure ici…Mais non, mais non, môsieur, dame et damoiselle, entrez donc dans l’univers invraisemblable, surprenant et tant oublié du fanzine libre (ou résistant, du moins), open et pas con, en plus –Viserai- je haut ?-Applaudissements – Cris des lecteurs hystériques – Petit salto du stylo (atterrissage parfait)-Sourire charmeur dans l’écriture – Force douce dans le texte – Tout y est ! Vous vous y voyez ?

    Eh ben, c’est pas du tout ça, en fait… Comme un gamin qui tend son majeur sur sa photo de classe de CM1 et qui sourit en pensant (ou mieux, en ne l'imaginant même pas!) que, du développement à la distribution aux intéressés (et même à quelques moments de nostalgie plusieurs années plus tard), tous ceux qui la regarderont se retrouveront avec un Fuck sous les yeux…Et qui en assume les conséquences (la maîtresse outragée, le directeur accablé, les filles de la classe qui pleurent, tous ces gens qui lui demandent « pourquoi ? », et autant qui ne veulent pas entendre de réponse....). C’est déjà plus ça, le concept ! Et puis, ce qu’est bien, c’est qu’à nos âges –synonymes de grande sagesse-, la maîtresse, le dirlo, les filles qui chouinent et les « pourquoi ? », on a d’autres façons de les envisager et d’y rétorquer qu’un gosse de 9 ans !

    Enfin, ça y est… No 0…Putain… C’est pas tout ça, mais on va pouvoir faire passer quelque chose, un message…plusieurs, même ! Et  aussi citer et promotionner tous nos potes, toutes les assos et artistes en tous genres qui se bougent le cul, qu’on les connaisse ou pas, tous les concerts et festoches qui s’organisent… Et faire des chroniques de bons skeuds, de bons bouquins, des interviews… On va vous filer des plans pour arrêter les soirées à se gaver de télé et mourir d’ennui en croyant que c’est de fatigue.

    Ca y est… Et je me sens pas d’humeur à arrêter, vu que je suis déjà à une feuille pleine de franc-parler et que ça m’étonnerait qu’on me laisse écrire un 2eme truc tout de suite… Là, je fais ma langue de pute, j'avoue!

    Dernière chose : Il est gratos, ce fanzine, alors que j’en entende pas un gueuler ! Et s’il te vient l’idée de le jeter, fais-le plutôt tourner, stp… A moins que tu veuilles le garder pour mémoire, ce que je comprends absolument… C’est le numéro 0, merde ! Et si t’as quelque chose à rajouter ou  à raconter, file sur la page blanche !

    Eh ouais, ça y est… Je lève mon verre… A la vôtre… Et bonne lecture…    

          
                                                                  DK




    Des idées? Des articles? Des dessins? De l'alcool à partager? Des insultes? écrivez-nous!!

    remonteesacides@hotmail.fr




    2 commentaires