• PUZLE


    votre commentaire
  •  

    Mouammar al-Kadhafi reprend les choses et son pays en main… C'est vrai que laisser trop de libertés au peuple libyen tue les siennes, de libertés. C'est bien connu. Alors hop! Il était temps, on repart sur des bonnes bases: N'oublie pas que ton premier droit, c'est de la fermer…mais c'est aussi ton devoir, larbin!

    Donc, dans un souci de recentrage, ce cher Mouammar (et nous donc?), patron de la nation sans fonction officielle, a, le 24 janvier, bloqué l'accès à Youtube, ainsi qu'à sept autres sites diffusés par l'opposition -de l'extérieur du pays. Pas fous, les opposants!-, qui balançaient des infos "sensibles", divulguant des abus du colonel…

    Cela ne faisait pourtant pas si longtemps que le peuple libyen pouvait toucher du doigt l'espoir d'une once de liberté d'expression sur le territoire…

    Alors pourquoi une telle décision? D'une part, parce qu'une vidéo, montrant les manifestations des familles des victimes du massacre de la prison d’Abou Slim (en 1996, plus de 1200 taulards avaient été tués), est accessible sur le plus connu des site web; Et, de l'autre, parce que des images du fiston faisant la chouille dans diverses fêtes privées sont également visibles…

    Pas de quoi fouetter un chat, me direz- vous… Un homme, par contre…

    De plus, deux journaux indépendants se voient également interdire d'impression pour une fausse bonne excuse: la société Al-Ghad, qui gère ces gazettes, attendrait le paiement d'arriérés… Elle les attend depuis bien longtemps, en fait, et sans spécialement s'en plaindre. Mais comme il fallait que cessent les jacasseries… Chacun son raccourci, quoi.

    Du coup, le Human Rights Watch (HRW), organisation américaine de défense des droits de l'homme qui nous apprend ces censures, demande à Kadhafi de lever ces interdictions, qui ne rappellent que trop bien l'époque où les médias étaient tous à sa pogne… Et nombre d'associations à travers le monde s'unissent au HRW pour réprimander ces abus de pouvoir…

    Mais franchement… Qu'est-ce que vous voulez que ça lui foute, au colonel? Faudrait quand même pas oublier à qui vous vous adressez, les brebis!

    C'est qu'il vient de se faire élire, il y a tout juste un mois, en Ethiopie, Président de l'Union Africaine le loulou! (Ça en jette, hein?). Il a d'ailleurs, à cette occasion, proclamé:"Appelez moi simplement roi des rois traditionnels d'Afrique". Et en plus, il est humble…

    Mais comprenez, vous et vos propositions d'ouverture culturelle, que le colonel étudiera vos requêtes avec grande attention dès que le temps lui sera permis, et vous tiendra, bien sûr, rapidement au courant des décisions qui découleront de l'étude de votre dossier, etc…

    Pour l'instant, le torse bombé comme rarement, il a encore des leçons à donner, l'Mouammar! Pour preuve, le 25 février, il s'est enflammé contre la Suisse, cette fois, déclarant: « Tout musulman partout dans le monde qui traite avec la Suisse est un infidèle, contre l’islam, contre Mahomet, contre Dieu, contre le Coran ». C'est la loi refusant la construction des minarets qui l'aurait irrité (c'est ce qu'il affirme)… Rien à voir avec cette rancœur qu'il entretient contre le pays depuis que le rejeton Hannibal s'était fait épingler, en 2008, par les autorités helvétiques, pour mauvais traitements sur des domestiques… Mais non, rien à voir, j'vous dis, bande de voyous propagandistes.

    N'empêche que, mon petit Mouammar, il y a pas à chier, je te sens un peu stressé en ce moment... Quand on aime, on ne compte pas, je le sais…mais quand même, fais un petit effort! Pour te détendre, rappelle toi les douces discussions que tu avais eu, lors de ton passage à Paris pour les vacances, avec notre cher président, qui avait, à l'époque, légitimé ton humanisme camouflé…

    Bah… Mouammar, pourquoi tu te fends la gueule comme ça?!

     


                                                                                                                                         DK

    votre commentaire
  • Vous êtes de ceux qui, quand on vous tend un croûton, bouffez le bras avec, c'est ça?

    Je sais, c'est une question conne. Un peu comme demander à Gègène s'il a encore soif...

    Abrégeons: Pour vous et votre appétit oculaire, du clone, du clonus, du nunus, du crazynunus !
     
    Bonne dégustation!


    http://www.fotolog.com/crazynunus/

     


    votre commentaire
  • PUZLE


    votre commentaire
  •  

    Bon, vous remarquerez, ou c'est fait, que les bonnes nouvelles pleuvent rarement sur nos terres acides… C'est moi qui, déjà, vous avais annoncé la première, ce qui m'avait valu plusieurs semaines de brimades psychologiques de l'équipe et de châtiments physiques de la part de Gègène (Il est très doué pour ça, alors on le laisse s'exprimer). Mais vous savez comme je suis! M'en fous, je réitère l'expérience, quitte à me manger double ration! Mais sachez bien que c'est pour vous que je le fais! Alors, s'il vous plait, précieux lecteurs soucieux de ma santé mentale, qui n'est déjà pas au beau fixe (je parle météo aujourd'hui ou quoi?), encouragez mon initiative via les commentaires! Et d'une, ça n'a jamais tué personne, et de deux, moi, ça pourrait me permettre de sentir mes organes reproducteurs à d'autres moments que lorsque du 220 les traverse! Pensez-y. Merci.

    Aujourd'hui, je vous emmène en Uruguay (en plus, je vous fais voyager gratos), où le nouveau président José Mujica, alias Pepe, ancien guérillero tupamaros, va, le 1er mars, prendre ses fonctions. Cet homme de 74 ans, qui a déjà morflé douze ans de taule en 1973 -sous la dictature uruguayenne- a déjà un passé des plus respectables…et il semble que son arrivée au pouvoir ne le fasse pas dériver: Il vient, en effet, d'annoncer qu'il allait reverser 87% de son salaire (qui est de 250000 pesos mensuels, environ 9400 euros) à des organismes d'aide au logement social du pays!

    C'est-y pas un bien beau geste, ça? (Commentez! Commentez!)

    Déjà engagé, par le passé, dans la défense du droit au logement, il faut bien avouer qu'il est difficile de douter de la bonne intention du José (mais pas de souci, j'y arrive quand même)… Ce monsieur qui avait déjà, en 1999, convaincu les membres de son parti de céder la quasi-totalité de leurs revenus aux démunis (je suis épaté!), qui a refusé de porter un costard-cravate pendant la campagne électorale (j'adore!), qui veut uniquement un orchestre pour son intronisation (dehors, le défilé militaire! je kiffe!) et qui boycotte la voiture de fonction… Non mais attendez, là… Il a rien d'un président, le mec!

    Bon, je ne voudrais quand même pas trop l'idolâtrer, José (encore que si ça peut vous motiver à laisser des commentaires…). Rappelez vous qu'il faut se méfier des bonnes intentions comme des grands messieurs en imper qui vous proposent le bonbon, parce que les fleurs, c’est périssable.

    Mais… Sacré Pepe, quand même!

    Ps: Que celui qui a lu cet article sans laisser de commentaire passe une sale nuit!


    DK


    votre commentaire