• Hosea Jaffe


    "Automobile, pétrole, impérialisme" d'Hosea Jaffe, 2005, Ed. Parangon/Vs. 7 euros.

    En passant par le rôle de l'automobile dans l'histoire et les guerres, les victimes -directes et indirectes- de cette invention et les pollutions produites par les modèles roulants comme les épaves, Hosea Jaffe décortique le plus gros business mondial. Les chiffres, toujours intéressants, ne manquent et les sujets sont creusés au marteau-piqueur.

    Au passage, l'auteur en profite pour détruire le bien-fondé de la voiture électrique et sème quelques solutions pour se dépêtrer de la tuture et, du même coup, ébranler le capitalisme, dont elle est l'un des piliers fondateurs.

     "De plus, des ouvriers provenant des ex-colonies (…) prennent part à la production d'automobiles, de camions et d'autobus pour de grandes entreprises du premier monde. En résumé: les deux bases, de même importance, sur lesquelles s'appuie l'industrie automobile, sont le pétrole et le tiers-monde"

    "Ils s'imaginent faire "un libre choix", mais rien n'est libre, pas même ce "choix". Ils n'ont pas seulement choisi l'automobile, mais aussi les multinationales, les dirigeants et les lois de l'industrie capitaliste la plus grande et la plus destructrice."

    Ces extraits perdent de leur valeur, sortis ainsi de leur contexte, c'est certain…

    Mais j'aime bien quand même, moi!

    http://www.editions-parangon.com

                                                                   DK                                             


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :