• AH LE CON


    De quoi ? De quoi ? Alors là, en matière d’alternative au capitalisme, j’aime autant vous dire que j’en connais un sacré rayon, vieux sage que je suis ! Mais, s’il faut écrire ce qu’on a à dire (et ça, j’aime bien !), je crois que le secret, l’essence même de toute solution que je pourrais proposer ici, se résume en une étape essentielle : Faudrait qu’on arrête d’être con ! Tout simplement en commençant par l’être moins… Bon, j’avoue qu’on nous pousse, voire force à l’être (par accoutumance, faut vraiment qu’on soit con !) et que ça devient vraiment difficile d’en sortir, même si la situation, depuis longtemps, le nécessite… D’ailleurs, maintenant que j’y pense, il serait préférable de dire : Faudrait qu’on se libère de notre connerie ! Et, sans nullement m’en plaindre, ça rejoint la pensée du moins con que les autres qui disait que le sort de tous est lié au sort de chacun, tout ça…

    Gègène me glisse en se marrant : « Et puis on est toujours le con d’un con, alors après, ce serait plus simple ! ».

    Je lui répond du tac o tac, avec un regard des plus coquins « Et toi, t’es MON con ! ».

    Je m’explique : On est tous con ! Et pas qu’un peu, avec ça ! Moi, toi, les autres aussi…même Gègène… Bah oui ! Non seulement on ne nous en laisse pas franchement le choix (on s’use dans des tafs anti-humains pour pouvoir becter de la bouffe de merde et nourrir les affameurs de ce monde, on nous apprend qu’il faut s’acheter un chez soi et du matos high-tech pour cultiver, peinard, sa connerie dans son coin, et pour ça, on nous gave de pubs étudiées pour nous rendre plus con qu’on l’est ! Et pendant ce temps-là, les bien-pensant nous mettent des matraques de CRS dans le cul jusqu’à l’occlusion intestinale, en nous expliquant que c’est pour notre bien…et accrochez-vous, il y en a même qui prennent des notes!), mais en plus, et ils le clament haut et fort pour certains, c’est tellement plus simple, au quotidien, de se laisser bercer par la connerie et l’ignorance!

    Petite anecdote : un jour, je ne sais par quel heureux hasard, je me retrouve dans un troquet et je me mets à tchatcher un con (parmi tant d’autres !) sur le sort qui nous est majoritairement réservé, et le mec me claque : «  Moi, après la journée de taf, j’ai autre chose à foutre que de me prendre la tête avec tes conneries ! (qui sont aussi les siennes, soit dit en passant) ». Ce à quoi je réponds, un brin éméché mais amical : « Bah t’as qu’à te prendre la tête avant d’y aller, au boulot, mon con ! ». Le mec me regarde, réfléchit deux secondes, et me balance en rigolant : « Arrête, si je fais ça…. J’y vais pas au boulot ! Hahaha ! Allez, je te paye un jaune ! ». Là, j’ai dit : « Bon d’accord ! ». Fin de l’anecdote que vous connaîtriez sûrement déjà si vous étiez un vieux sage comme moi…attention, vieux sage, mais con quand même…

    Hophophop ! J’espère que vous n’avez pas perdu le fil, les aminches ! Je disais qu’on était tous cons !

    Alors, voilà où ça mène : On se défend avec ce qu’on a (en gros, ce qu’ils veulent bien nous laisser, mais, heureusement, quand même un peu plus…), et faut bien dire que c’est léger…voire même trop maigre pour que nos réponses à leurs réformes et à l’image que le gouvernement se fait de la démocratie ne ressemblent pas, au final, du moins, à un profil bas du populo… Et puis, je sais pas pour vous, mais moi, j’ai l’impression que plus on se débat dans cette merde (ou, du moins, on essaie de garder la tête au-dessus) et plus il faut fournir d’efforts pour de moins en moins de résultats ! Et avec de plus en plus de risques ! Quel est le con qui a dit : « A cette époque où même tes lectures peuvent te faire inculper, si tu crois que les luttes sociales perdurent, c’est juste que les médias t’ont bien dupés ! ». Ah bah c’est moi, à mes heures de nostalgie du bon vieux temps, qui me font pousser la poésie ! Bref, vous m’aurez compris, faut qu’on se libère de notre connerie, qui, en plus, n’est autre que la logique du capitalisme en transe, que le gouvernement prend un malin plaisir –et bénéfique aussi, quand même- à nous faire ingurgiter à toutes les sauces !

                                                                                                                             DK

    Article paru dans le hors-série du Monde Libertaire "Tant qu'il y aura des couilles en or, il y aura des lames en acier".


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    EwsIoyejFCYOwHV
    Mercredi 21 Décembre 2011 à 04:56
    This inofmrtaoin is off the hizool!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :